Retour Suite22
L'AMOUR APRES
L'amour o! ce n'est rien, qu'une petite chose O! non ce n'est pas plus que la couleur, la fraicheur d'une rose L'odeur d'un printemps, la senteur d'une rue. Mais quand il vous prend l'amour, on ne sait trop bien comment On ne sait trop bien pourquoi, il se trouve soudain là Parce que des yeux soudain se rencontrent Et croient avoir à se dire beaucoup, beaucoup trop de choses Mais le plus souvent ne parlent pas, se contentent de sourire Se permettent d'observer et préfèrent pleurer plutôt que de dire. Quand il vous prend l'amour, il vous donne des printemps Fait des soleils de tous les temps, des fleurs de toutes choses. Puis il vous pousse à tout l'amour A chanter des poèmes, écrire des chansons A voler des "je t'aime" à tout points d'horizon A souffler des promesses pour qu'en emporte le vent Comme de grands enfants on fait des voeux qui ne veulent rien dire Et qu'un autre feu ne tardera pas de détruire. Puis l'amour il s'en va, comme il était venu Sans vous dire pourquoi, l'on y avait trop cru Et la vie une nouvelle fois n'a pas perdu l'occasion De nous faire souffrir, qu'elle en est la raison? Et tout passe et passe l'amour, On redevient soudain celui de tous les jours On reprend sa vie de vieux garçon et on se soule la gueule A la moindre occasion. Pas pour oublier, non, mais pour prendre des forces Et pour ne pas pleurer car on a notre fierté. Puis on oublie l'amour et l'on ne cherche plus chez une fille Que ce petit corps que l'on déshabille Pour lui faire l'amour, L'amour.