Retour Suite11
DOUTES
Tes cheveux noirs roulent dans mon cou Et je me demande si je ne suis pas fou De vouloir t'aimer. Tu as le coeur encore trop plein D'un amour pas très lointain Et qui a dû profondement te marquer. Moi aussi j'ai un passé, mais il est bien passé Moi aussi j'eus un amour Mais pourquoi faut il toujours y penser? Et je me morfond de voir tes yeux Si grand, si beaux et si joyeux Mais trop souvent loin de moi. Et il ne me reste plus que sur tes lèvres Dans tes mains, sur ton corps tiède A chercher ce qu'ils ne me disent pas Tous ces jours passés avant, tous ces gens, ces pays Tout ce monde cette vie Qui tournent autour de toi, sans moi, sans moi. Tes cheveux noirs roulent dans mon cou Et je ne suis plus sûr du tout De pouvoir t'aimer. Tu vois, j'ai le coeur encore trop plein D'un amour pas très lointain Et qui m'a fait tant pleurer Que jamais, non jamais, je ne pourrai revoir Tous ces gens, tous ces pays Où j'ai perdu l'espoir de ma vie Et ma vie...