Suite Retour42
DRAME DES GRANDS ENSEMBLES
Voyez cet homme seul sur son banc de bois C'est sa vie perdue qu'il voit couler entre ses doigts Tout la haut une femme qui se pâme semble lui tendre la main Mais dans un coin, une autre femme s'est pendue de chagrin Tant d'amour, tant de vie, tant de jours pour rien Pour finir seul, écrasé par le destin Ecrasé par un monde trop grand, trop fort, où tout tient dans une main Où tout s'écroule autour d'une fleur que même pas la peur nous fera attraper Chacun de nous a un arbre, un banc de bois où il vient pleurer le soir Et dans sa vie, un souvenir qui viendra se blottir là tout au fond de son coeur Voyez ces hommes, seuls sur leurs croix de bois C'est leurs vies perdues qu'ils voient rouler entre leurs doigts