Retour Manque d'espoir
Une fille qui part Une autre que l'on quitte Toute la vie roule Entre deux larmes bleues Et sur les lèvres humides Du dernier baiser. Manque d'espoir Trop grand monde où l'on ne peut vivre Où l'on se perd et l'on se retrouve Trop souvent par hasard. Même nos amitiés sont éphémères Chacun de nous n'est qu'une vague qui va Sur une plage bleue Entre des iles vertes Dans l'immensité de la mer Et l'on finit toujours sur le rocher Pendant que d'autres suivent le même chemin Semé d'écueils, où un rien suffit pour nous perdre. J'ai vu certains hommes regarder vers le ciel Ils y voyaient l'espoir, je n'y ai jamais rien vu Certains ont voulu mourir, j'y ai pensé, trop pensé. D'autres ne pensent jamais, insouciants ils sont gais Je ne l'ai jamais pu être vraiment. Le soleil à gravé sur mon corps trop d'ombres Où se perdent les regards Où se brulent les fausses amitiés Où tout s'entoure de mystères. Trop peu savent comprendre C'est pourquoi mes mains sont percées Et mon coeur si avare.
44
Suite