Suite RetourLe hasard fait les héros mais aussi les assassins
Il y a des jours où les gouffres nous attirent Où l'on se prend à se demander ce qu'il y a Là au fond des ténèbres Où l'on a enfin plus peur de la mort Mais un seul désir Oublier et connaitre. Ces jours là naissent les révoltes Tout changer ou mourir Donner toute son âme Pour une sensation nouvelle Abattre ou s'écrouler Ces jours où de trop penser Anéanti nos sens Coupe nos réflexes Absout l'espoir de la terre. Peut être à ce moment seulement Vient l'idée d'un autre monde D'un homme qui a souffert des mêmes maux Souffert des mêmes guerres. Et nous croyons évoluer Parce que des gens s'entassent dans des villes Et comme les escargots, bavent dans leur panier. Parce que l'on mange et l'on boit Ce que d'autres n'ont pas. Somptuosité, voile trompeur Seuls les gens trop heureux ne pensent pas Mais font la quête Pour alléger un brin de conscience menteuse. Et la vérité reste la Au bout du mat de cocagne Où tout le monde joue A se casser le nez. Ce sont ces jours là où on lève le poing Et que l'on vous arrête Au nom de la loi, de la morale et du bien De la liberté ???
Jean Pierre BERTAINA