Retour Suite10
C'est l'espoir qui court Sur ces yeux noyés d'écume Au travers du regard vert Où les yeux ne sont que des épis de blé Qui battent au vent de l'inconsciante beauté. C'est du sang qui coule De ces lèvres qui ont gouté Tant de la vie Que c'est vers lui que tout ce visage se tend. Trop jolie mais trop fière Un coeur te fuit Je le vois rouler sur tes paupières Et tu as peur. Peur de n'être plus toi même L'éblouissante, la divine Au sourire éclatant Au regard qui soumet Tu as soudain pensé que la beauté est éphémère Et que tu ne sais même plus rêver Que tu ne sais même plus aimer. C'est toute sa vie Qu'elle voit au creux de ses cernes C'est son passé qui la mord à l'oreille Comme les vagues elle ne peut l'arrêter Et elle a peur Et elle a peur...
TROP BELLE