Retour24
COMME UN SOLEIL
Et tu es soudain venue Comme une enfant perdue Te blottir auprès de moi Dans mon coeur il faisait froid. Et tes yeux dans ce brouillard Ont eu raison de ma mémoire Et mon coeur trop fatigué A tes pieds a posé son épée. Comme un soleil Sur la fleur qui s'éveille Tu as réouvert mon coeur Tout doucement séché mes pleurs Et voilà Que je n'en finis pas De chanter pour toi. Et que m'importe maintenant Tous les tracas, tous les tourments Si je sais que tout là bas Dans ta vie tu penses à moi Et dans le cortège de mes amours Seras tu celle qui un jour Percera enfin le secret De ces blessures, si longues à cicatriser. Comme un soleil Sur le miel des abeilles Tu as parfumé mon coeur Tout doucement chassé ma peur Et voilà Que le temps n'en finit pas Lorsque tu es loin de moi. Mais toi, penses-tu à moi Lorsque tu dors dans ses bras?
Suite