Retour Suite41
S'en va l'été, s'en va l'amour
Une feuille est tombée sans détour Sur cette plume qui vient d'écrire Un sonnet à la gloire de l'amour De cet été qui va mourir. Hier encore le soleil riait Dans son univers de turquoise Il s'est mis soudain à pleurer Pour n'y laisser que des nuages. Quel dommage car cet été En a gravé de jolies choses Une plage où l'amour est né Une mer qui nous repose. L'amour est bleu comme cette mer Ses yeux plus clairs que ce soleil On aurait dit le paradis Sur cette plage endormie. L'amour est né, il va mourir L'été s'en va, il va périr La feuille tombant sans détour Efface sonnets et amour. Mais je sais qu'un jour viendra Et cette feuille le vent prendra Pour éloigner le mauvais temps Plus beau sera notre printemps. Gaité viendra dans nos deux coeurs Ils frémiront tout en chantant Noyant leur feu dans le bonheur Pour en chasser tous les tourments. S'en va l'été, s'en va l'amour Comme un oiseau cherchant son blé S'en va l'été, s'en va l'amour Comme un poème inachevé.