Retour LE PAYSAN
Et même si ses mains ne brillent pas Cherchons ce qu'il y a Derrière ces grands yeux sombres Qui ne connaissent de notre monde Qu'un vaste horizon sans lois. Ces doigts qui façonnent la terre Nos arbres nos rivières Et qui savent prévoir le temps. Le paysan a la bonté au bout des doigts Il fait fleurir n'importe quoi Les fleurs, l'amour, l'amitié. Il est le jardinier du monde Il vous ouvre son coeur Avec humour, avec amour Quand il vous parle de son passé Quand il regrette les soirs de veillée Le verre de vin de l'amitié Il nous fait regretter La folle évolution du monde.
Et même si les mots ne parlent pas Cherchons ce qu'il y a Derrière ces mains qui tremblent Ces yeux qui voient d'autres mondes Qui rêvent d'un autre temps. L'émotion qu'ils inspirent C'est un peu de vent qui soupire Sur nos vingt ans. Le paysan est un sorcier Quand il parle aux bêtes Et qu'elles haussent la tête Pour venir dans ses mains manger. Quand il fait rouler En rosée du matin Comme une étoile en son écrin Son corps trop usé.
Jean Pierre BERTAINA
SuiteLe gardian